Rechercher

Arbre de vie


Artiste : Magalie Bouteloup, "Arbre de vie"

Technique mixte sur toile, peinture à l’huile, papier mâché, éléments végétaux collés.


L'arbre de vie, souvent représenté grand et majestueux, avec un ancrage fort et de nombreuses ramures, symbolise l'immortalité, la fertilité, la croissance, la résistance, l’énergie positive et naturelle, la vitalité, les nouveaux départs, la résilience de la nature ou encore l'espoir !


Il s'agit du symbole populaire le plus répandu à travers le monde depuis l'Antiquité dans les philosophies religieuses et spirituelles, mais également dans toutes les mythologies. Les plus anciennes représentations de l'arbre de vie remontent à -7000 ans avant J.C.

Celtes, Chrétiens, Perses, Vikings, Aztèques... toutes les cultures l’ont mis au cœur de leurs croyances. Ce motif universel représente également toutes les interconnexions de l'Univers entre visible et invisible ; entre le ciel - par la cime -, où il puise l'énergie du soleil et de la lune et la terre - via les racines - où il puise l'énergie de la Terre-mère ; entre les Dieux et les animaux terrestres dont l'homme fait partie : il symbolise ainsi l'Unité. Si l'arbre de vie fait le lien entre le monde terrestre et le monde spirituel, c'est donc un puissant symbole de connexion !

Par ailleurs, le cycle de l'arbre suit les saisons et donc l’ordre naturel : en renaissant à chaque printemps, il symbolise vie, mort et résurrection. Au niveau familial, il fait le lien entre les ancêtres et la continuité des générations.

En plus de la connotation avec le cycle de la vie, cet arbre est également lié aux 4 éléments de notre monde : l'air, l'eau, le feu et la terre.

  • Feu : L'arbre pousse grâce à la lumière du soleil.

  • Terre : La terre nourrit les racines de l'arbre.

  • L'eau : L'eau est l'essence de la vie, elle s'infiltre par les racines et les feuilles pour permettre à l'arbre de porter ses fruits et de s'élever vers le ciel.

  • L'air : l'air pénètre par ses feuilles, il nous offre l'oxygène.


L'arbre de vie dans quelques religions et cultures :


L'Arbre de vie chrétien


Il se trouve dans le jardin d’Éden où il symbolise l'immortalité et l'accès au paradis. Il est mentionné dans la Genèse, dans l’Ancien Testament, mais il ne faut pas le confondre avec l’arbre de la connaissance du bien et du mal qui donna le fruit défendu (bien que l'existence de deux arbres soit controversée parmi les historiens...).

La croix de Jésus est également devenue pour les chrétiens "arbre de vie" :

Après que Dieu expulsa Adam et Eve du jardin d’Éden, il leur interdit l'accès à l'arbre de vie, symbole de la vie éternelle. Les chrétiens voient dans la croix de bois de Jésus, bois semblable à l'arbre planté au cœur du jardin, un signe du Dieu miséricordieux qui rendrait l'arbre de vie aux humains et donc l'immortalité.

"Seigneur Jésus, par ta Croix, qui est l’arbre de vie, tu sauves le monde. Maintenant, je plante au cœur de mon corps ton arbre de vie avec une bénédiction sacrée de ma main droite que je signe de la Croix : Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, amen."

C'est pourquoi, l'arbre de vie chrétien est souvent représenté sur une croix comme ci-dessous.


Arbre de vie chrétien sur la Croix de Jésus

L’Arbre de vie celte


Il est facilement reconnaissable : inscrit dans un cercle, on peut voir ses racines et ses branches se rejoindre. Il symbolise la puissance, la longévité, la sagesse, l'équilibre et l'harmonie des forces de la nature. Il est appelé Crann Bethadh en gaélique. Les premières traces d’arbre de vie celtique remontent au Vème siècle avant JC. Ses racines étaient supposées nous relier à l’au-delà, ou "monde des ombres", aux ancêtres, aux portes d'autres mondes. Au-delà de la symbolique, l'arbre permettait surtout de survivre en apportant refuge, combustible, nourriture.

Pour les Celtes, l'arbre représentait l'ancêtre d'un être humain. Quand les tribus se faisaient la guerre, elles triomphaient si elles abattaient l'arbre de vie d'un adversaire : les celtes habitaient toujours proche d'un arbre. Le pire des crimes celte constituait d'abattre l'arbre de sa propre tribu.


"Le mot «druide», du nom des prêtres celtiques, est composé des mots « chêne » et « voyant » – un druide était celui qui connaissait la magie et avait la connaissance du chêne : le sage de la forêt qui détenait la clé des portes des autres mondes."


Arbre de vie celte

L'Arbre de vie kabbalistique


L'arbre de vie kabbalistique (tradition théosophique fondamentale du judaïsme) décrit les lois et principes qui structurent l’univers et permettent aux hommes de s’élever. Il est utilisé pour décrire le "chemin vers Dieu". L’arbre de vie permettrait d'accéder à la compréhension du monde, de Dieu et de soi-même. Dans la Kabbale traditionnelle, l’arbre de vie, symbole divin, est représenté par 10 sphères de transformation, appelées Sephiroth, disposées sur 3 piliers : la grâce, l'équilibre, la rigueur. Il adopte donc une forme géométrique spécifique souvent portée en pendentif en tant qu'arbre de vie. L’homme étant fait à l’image de l’Univers, l’arbre de vie est également relié au corps humain, un peu à la manière des chakras (du chakra racine représenté par la sphère inférieure au chakra couronne représenté par la sphère supérieure). A noter que cet arbre de vie kabbalistique s'intègre parfaitement dans la matrice de la fleur de vie.

Arbre de vie avec ses Sephiroth

L'Arbre de vie Viking


Cet arbre est un symbole de connexion, de savoir et d'éternité, de renouvellement perpétuel de la vie. Il est censé relier les neuf mondes des mythes et légendes nordiques : Asgard, le royaume des Ases, pour ceux qui mourraient au combat ; Helheim, le royaume des morts ; Muspellheim, le royaume du feu ; Niflheim, le royaume de la glace ; Vanaheim, le royaume des vannes, de la création ; Jötunheim, le royaume des géants, de la destruction ; Alfheim, le royaume des elfes lumineux ; Svartalfheim, le royaume des elfes sombres ; Midgard, le royaume central, celui des hommes. "Yggdrasil" est le nom donné à "l'arbre-monde" dans la mythologie viking : cet arbre colossal signifiait cheval d'Odin, le roi des Dieux nordiques. Dans la mythologie scandinave, ce symbole est le plus important.


Arbre de vie Viking

L'Arbre de vie bouddhiste


Considéré comme "l'arbre des lumières", - arbre sous lequel Bouddha a médité jusqu’à atteindre l’illumination - il est encore visible dans la ville de Bodhgaya, en Inde (plus exactement, son arbre descendant qui a pu être replanté grâce à ses boutures, après trois destructions). Vénéré, il symbolise l'élévation spirituelle et le cheminement jusqu'à un plan de conscience supérieur : il fait partie des hauts lieux saints du Bouddhisme. Cet "arbre de l’éveil" sacré (arbre "Bodhi" ou arbre "Bo" qui signifie en sanskrit éveil spirituel) est représenté sous les traits d’un figuier aux épaisses racines.


Dans la culture bouddhiste, les arbres sont sacrés au même titre que la représentation de Bouddha, c'est pourquoi ils sont vénérés et respectés. L'arbre représente la force et l'énergie de la nature. Selon la légende, Bouddha pouvait engendrer la pluie, tout comme l’Arbre Bodhi suite à des rituels pratiqués dans ce sens. Par ailleurs, l’Arbre bodhi possède le pouvoir de prédire l’avenir. Sa santé permettait d’énoncer des prédictions : le flétrissement d’une feuille, par exemple, pouvait signifier une mort prochaine.

Arbre Bodhi en Inde

L’Arbre de Vie dans l'Islam


Il est mentionné sous le nom de l’arbre de l’immortalité - al-shajara al-khuld - et "du royaume perpétuel". Il s’agit d’un symbole représentatif de la désobéissance aux recommandations de Dieu sur lequel poussent les fruits défendus car, pour les Musulmans, il n'y a bien qu'un seul et même arbre dans le jardin d’Éden. Il s'agit donc de l'arbre que Dieu a interdit à Adam et Eve d'approcher. Par ailleurs, l'arbre, dans sa symbolique, est souvent représenté dans le Coran : il atteste de la toute puissance de Dieu sur les éléments de la nature. On retrouve cette notion de connexion à la Terre et au Ciel et donc au Divin.



Tapis de prière avec un arbre de vie brodé
L’arbre de vie sur la Mosquée de Sidi Saiyyed, en Inde

L'Arbre de vie dans la culture africaine


L'arbre de vie est le baobab, connu pour sa grande longévité et sa grandeur (un des plus grands d’Afrique) : il est capable de vivre plusieurs milliers d’années. Il fournit eau, nourriture, abri et soulage les maladies. Le baobab est en voie d'extinction à cause du changement climatique de ces dernières années. Immenses et majestueux, ces arbres peuvent atteindre jusqu'à 30 mètres de haut et 10 mètres de circonférence. Considéré comme le "gardien de la vérité", il est coutume de jurer sous un baobab lorsque nos paroles sont remises en question. Il fait aussi partie de nombreux rituels autour de la naissance et de la mort. On raconte que, au Burkina Faso, sous la colère, Dieu aurait lancé un baobab sur la Terre, que ce que l'on voit est la racine et que la tête est dans le sol. A Madagascar, la symbolique est plus inquiétante : le baobab retiendrait les mauvais esprits qui seraient libérés à la nuit tombée.

Le baobab reste associé à la grandeur de l’Afrique, de sa culture et de sa pérennité, c'est pourquoi il est présent dans de nombreux mythes africains.


"La sagesse est comme un baobab : aucun individu ne peut l’embrasser" dicton africain.


Le baobab est aussi appelé "l'arbre magique", "l'arbre pharmacien", "l'arbre à palabres", "l'arbre à l'envers" car ses branches ressemblent à des racines, "l'arbre sans dessus dessous", "l'arbre bouteille", "l'arbre pain de singe" car ses fruits vitaminés sont appréciés des singes.





Pourquoi porter ou offrir un arbre de vie ?


Souvent offert en médaille pour le baptême religieux ou civil en France, l'arbre de vie est comparé à l'enfant qui grandit et évolue au fil de ses expériences jusqu'à devenir adulte.

Porter un arbre de vie en bijou nous connecte à un symbole mythique et populaire depuis des siècles qui n'est assimilé à aucune religion en particulier, mais qui est emprunt de symboles positifs et universels. Ainsi, chacun est libre de l'associer à ses propres croyances. A noter, à titre purement indicatif, que l'arbre de vie est l'un des symboles de tatouage les plus demandés.

Tout comme un arbre surmonte les défis de la nature (vents, tempêtes, etc.), l’arbre de vie symbolise une personne qui traverse la vie terrestre tout en étant reliée au monde spirituel. Pour finir, il est conseillé de porter l'arbre de vie au niveau du chakra du cœur.

#arbredevie #spiritualité #culture #mytologie #croyancepopulaire #bijou #islam #bouddhisme #arbre #Éden #chakra #celte #kabbale #religion #rituel #naissance