Comment se déroule une consultation ?
image 1.bmp

Lors d'une consultation médiumnique complète, tous les thèmes qui jalonnent votre vie peuvent être abordés, ceci en fonction de vos besoins. Cette séance peut offrir, quand cela est nécessaire, la possibilité de comprendre et de dépasser certains schémas que nous répétons depuis longtemps, certaines blessures, de prendre connaissance de la présence de mémoires transgénérationnelles voire karmiques, afin d'entrevoir plus sereinement l'avenir.

 

En dehors de la guidance psychique qui nous apporte des clés de compréhension afin d'orienter les différents aspects de notre vie, une communication avec le monde spirituel permet d'obtenir des preuves de la survivance de l'âme. Les messages guérissants délivrées par nos chers disparus que je reçois en canalisation font de cette expérience un moment particulier et rare. Dans le cadre d'un deuil, un contact avec le défunt est recommandé avant les funérailles, mais une fois celles-ci passées, une période de six mois doit être respectée avant de prendre rendez-vous.

En tant que Médium, je n'ai pas nécessairement besoin de support ni d'outils divinatoires mais, quand cela est possible, une photo est la bienvenue : la vôtre si la consultation se fait par téléphone ainsi que celle du défunt avec lequel vous souhaitez entrer en contact (facultatif). Il arrive que le défunt souhaité ne se présente pas, mais qu'un autre proche disparu vienne délivrer un message à sa place : celui qui entre en communication avec moi est le plus à même de vous aider.

Lorsque je me connecte, mes yeux sont fermés pour favoriser une complète attention. Cependant, je les ouvre pour délivrer les messages : un échange entre nous est nécessaire à ce moment-là. Il est important d'éviter de me donner des informations que je n'ai pas sollicitées. Cependant, plus vos demandes et réponses seront précises, plus les messages seront clairs.

"Les seules véritables limites qui existent, quel que soit le domaine de notre vie, ne sont-elles pas celles que l'on se donne ?"