Rechercher

#médiumnité



Le cheminement dans la médiumnité est aux antipodes de l’apprentissage académique où le savoir est acquis par un procédé d’appropriation des connaissances : l'effort intellectuel permet de "maîtriser" un domaine particulier.


Entrer dans l’expérience médiumnique nous conduit à apprendre différemment, à adopter une autre posture face au savoir : il s'agit de faire abstraction de toute prétention au contrôle. En effet, la capacité de lâcher prise est indispensable pour adopter une posture de foi en ce qui concerne nos prédispositions naturelles à entrer en communication avec le monde invisible, mais également de grande humilité quant aux réponses de celui-ci qui sont parfois différentes de celles attendues (mais toujours très justes et beaucoup plus adaptées).


L'expérience médiumnique est à chaque fois d'une expérience unique, il est donc difficile de s'appuyer sur des connaissances passées. Exercer en tant que médium, ce qui est différent d'exercer sa médiumnité pour soi, demande une grande capacité d'adaptation : il convient de sans cesse ajuster sa posture et son énergie, de rester dans la puissance (expansion de l'aura notamment) pour garder le contact effectif avec le monde spirituel et une communication suffisamment fluide pour pouvoir la retranscrire.


L'expérience médiumnique, notamment la communication avec nos chers disparus, renforce notre foi - tant pour nous Médiums que pour les consultants destinataires des messages.


#médium #spiritualité #croyance #apprentissage #foi #adaptation #puissance #aura #chakra #esprits